CHOISIR SON STATUT

Définir votre business case
Avant de parler du choix d'un statut, vous devez définir les limites de votre activité et répondre à quelques questions simples :

  • Qu'est-ce que je veux vendre ?
  • A quel prix dois-je vendre ?
  • Quelle est la charge de travail acceptable par jour, semaine, mois ou année ?
  • Où se trouvent mes clients ?
  • Ma situation familiale me permet-elle d'entreprendre cette activité ?
  • Mon activité professionnelle actuelle est-elle compatible avec l'activité projetée ?
  • Quel est mon objectif en termes de revenus annuels ?

Répondez objectivement à ces questions et soyez réaliste.

Quelques exemples et nos conseils...
 

Exemple 1

Questions Exemple de réponses Nos conseils
Qu'est-ce que je veux vendre ? Développement de sites Internet / Intranet en Java (niveau Bon), PHP (niveau Excellent), MySQL (niveau Excellent) Définissez objectivement vos qualifications. Une réputation se construit sur plusieurs années... et se détruit en quelques semaines !
A quel prix dois-je vendre ? - 1.000 euros par site avec 4 pages statiques
- 5.000 euros pour un site marchand avec une base de produits sous MySQL
Avant toute chose, faites le tour de la concurrence ! Quand c'est possible, n'hésitez pas à vous faire passer pour un client potentiel et demandez des devis. Consultez également les sites qui publient des annonces pour freelances (par exemple www.freelance.com). Vous vous rendrez vite compte que certains étudiants demandent 300 EUR pour créer un site statique, alors que créer un site marchand complet représente un budget de 10.000 à 2 millions d'euros (!)? et que vous pouvez également travailler en régie (c'est-à-dire facturer au jour ou à l'heure prestée). Au fait, votre prix, hors taxes ou TTC ?
Quelle est la charge de travail acceptable par jour, semaine, mois ou année ? 10 heures par semaine, en soirée après mon travail Ne sous estimez pas la partie relationnelle et commerciale de votre activité. Pour changer deux mots sur une page web, vous devrez peut-être aller voir votre client chez lui et discuter pendant quelques heures? Compatible avec votre activité principale ?
Où se trouvent mes clients ? Les commerçants de ma ville (10.000 habitants) Soyez réaliste et définissez objectivement votre marché. Il doit y avoir près de 200 commerçants dans votre ville. 95% d'entre eux n'ont pas l'utilité d'un site Internet (essayez de vendre du pain sur Internet pour voir ?) ; 4% d'entre eux n'ont pas d'argent... 1% ont l'argent? mais ont déjà leur propre site ! Un développeur Web doit plutôt se rendre visible sur la toile et organiser sa communication pour attirer le chaland?
Ma situation familiale me permet-elle d'entreprendre cette activité ? Oui, ma femme accepte le challenge Votre femme accepte le challenge pendant combien de temps ? Vous devez tout de suite prévoir avec votre conjoint des points périodiques (idéalement tous les 3 mois) pour évaluer la viabilité économique de votre projet et s'assurer du soutien de votre conjoint
Mon activité professionnelle actuelle est-elle compatible avec l'activité projetée ? Oui, car je développerai en dehors de mes heures de travail Avez-vous pensé à vérifier que votre contrat de travail ne contenait pas de clause de non concurrence ?
Quel est mon objectif en termes de revenus annuels ? 60 000 euros la première année Faisons un calcul rapide à l'aide des estimations de charge fournies plus haut : 60 000 euros divisé par (52 semaines x 2 heures x 5 jours) = 115 euros par heure. Vous êtes donc 104% au dessus des tarifs du marché (450 euros H.T. pour un informaticien junior). En inversant le raisonnement, votre chiffre d'affaire maximal serait de 29 250 euros? en supposant que vous ayez les clients pour occuper vos deux heures quotidiennes. Votre objectif est-il réaliste ?
 

Exemple 2

Questions Exemple de réponses Nos conseils
Qu'est-ce que je veux vendre ? Réorganisation d'entreprises en difficulté  
A quel prix dois-je vendre ? 1.500 euros H.T. par jour Et si votre client vous propose une rémunération fonction des résultats, couplée à un forfait mensuel ?
Quelle est la charge de travail acceptable par jour, semaine, mois ou année ? Pas de limite En général pas de limite... pour un travailleur indépendant ou pour un entrepreneur (c'est-à-dire celui qui a pris le contrôle de l'entreprise). Si vous optez pour un portage salarial, vous devrez au sein de la CE ou de l'EEE respecter la législation du travail du pays d'accueil. Ne négligez pas ce point
Où se trouvent mes clients ? Partout à travers le monde Attention à l'expatriation : le montage envisagé doit comprendre un volet cotisation à un organisme de pension / retraite
Ma situation familiale me permet-elle d'entreprendre cette activité ? Célibataire sans enfant N'hésitez pas à reconsidérer la structuration de votre activité professionnelle à chaque étape de votre vie
Mon activité professionnelle actuelle est-elle compatible avec l'activité projetée ? Je n'ai pas d'autre activité professionnelle. Je suis actif dans ce business depuis 5 ans déjà  
Quel est mon objectif en termes de revenus annuels ? 300 000 euros Votre objectif correspond à 200 jours de travail, soit un peu moins que la norme admise (220 jours par an). Réaliste si vous êtes sans famille...

 

Le terme de consultant recouvre des réalités bien différentes qui vont du Junior qui veut tester son business case, au vieux routier qui cherche juste le meilleur rendement fiscal et social.
A l'évidence, il est plus simple d'avoir déjà son premier client.
 

Quel statut pour mon activité ?
Ceci ne dépend que de vous, de votre business case et chaque pays de la Communauté Européenne (CE) ou de l'Espace Economique Européen (EEE) vous offre des solutions plus ou moins adaptées à votre situation :
 
Statut possible Avantages / Inconvénients Limite exprimée en EUR
Auto-entrepreneur de droit français + Utilisable pour un résident français, même pour des missions à l'étranger
+ Compatible avec un contrat de travail
+ Compatible avec un statut de fonctionnaire
+ Formalités administratives très limitées
+ Charges sociales et fiscales très limitées
- Limité à 32 000 EUR HT par an pour des prestations de service (adapté donc pour tester son business case)
- Couverture sociale limitée
En savoir plus (site officiel) : http://www.auto-entrepreneur.fr/
32 000 EUR HT par an (limite légale)
Portage salarial de droit français + Les formalités administratives sont prises en charge par la société de portage, contre une «commission de gestion» (en moyenne 10% du chiffre d'affaires HT)
+ Droits à indemnités de chômage reconnus depuis la Loi 2008-596 du 25/06/2008
+ Salaire de droit français classique
- Rentabilité moyenne : 55% du chiffre d'affaires HT en salaire net avant commission de gestion
- Inadapté à des prestations de service hors de France, voire en infraction avec les législations nationales et européennes (règles dites de territorialité)
En savoir plus : http://www.auto-entrepreneur.fr/portage-salarial.php
Si vous embauchez un comptable à temps partiel pour gérer votre administration et votre fiche de salaire (40% sur une base SMIC), vous supporterez une charge mensuelle totale de 600 EUR, soit 7 200 EUR par an. En inversant le raisonnement, chiffre d'affaires HT x 10% = 7 200 EUR :
72 000 EUR HT par an
Portage salarial international + Conforme à la règlementation européenne
+ Rentabilité supérieure à un portage de droit français : pour un portage luxembourgeois, 78% du chiffre d'affaires HT en salaire net avant commission de gestion
+ Couverture sociale assurée de manière totalement transparente dans le pays de résidence et dans le pays du siège de la société de portage
+ Imposition sur les revenus salariés dans le pays du siège de la société de portage (particulièrement intéressant au Grand-duché de Luxembourg pour les individus mariés)
+ Droits à des indemnités de chômage dans le pays de résidence selon les règles habituelles dudit pays
- Restrictions légales : non utilisables pour un résident d'un pays de la CE prestant dans le même pays
Différentiel de 13% du chiffre d'affaires HT en faveur de la solution luxembourgeoise. La limite doit être établie par comparaison avec le coût d'établissement d'une société de capitaux de droit luxembourgeois disposant de locaux en propre et administrée par un expert-comptable. La société salariera le consultant (attention à la notion d'actionnaire majoritaire) :
- Coût de création d'une S.A. : ± 4 000 EUR amortis sur 5 ans = 800 EUR / an
- Domiciliation = mini 1 000 EUR / mois
- Comptabilité et salaire = mini 1 500 EUR / an
- Coût total annuel = mini 14 300 EUR / an
Considérant une commission de gestion moyenne de 10% du chiffre d'affaires et en inversant le raisonnement : chiffre d'affaires HT x 10% = 14 300 EUR => 143 000 EUR HT

 

Vous pouvez également choisir un statut de travailleur indépendant (veuillez contacter le centre URSSAF le plus proche de chez vous) ou créer votre propre société (veuillez contacter un expert-comptable). Nous ne développerons pas ces deux options plus avant, considérant une complexité administrative dont l'analyse serait hors sujet.

À noter que les solutions de type Offshore sont efficaces pour optimiser son rendement (98% du chiffre d'affaires H.T. en moyenne pour un montage de type UK + Gibraltar), mais uniquement pour des prestations hors CE ou EEE... et à condition d'accepter de n'avoir ni couverture sociale, ni droits à pension / retraite, le plus souvent en infraction avec les législations européennes et nationales. À proscrire donc.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact.